Lieu : Lubumbashi,  Haut Katanga, RDC

Durée du Contrat : 1 année (renouvelable)

1. Description du Programme

CIP/ICAP est une organisation dépendant de l’École de Santé Publique Mailman de l’Université Columbia à New York. Bénéficiant d’un financement du PEPFAR à travers les « Centers for Disease Control and Prevention » (CDC), Il met en œuvre depuis Avril 2010 des activités et services de lutte contre le VIH/SIDA et d’assistance technique en République Démocratique du Congo. CIP/ICAP en RDC va dans le cadre du Projet Intégré de VIH/SIDA au Haut Katanga et Lualaba (IHAP) financé par l’USAID et au sein du consortium dirigé par PATH, assurer le renforcement continu des capacités des prestataires de soins pour l’offre de services de qualité pour la prévention et la prise en charge du VIH/Sida dans les provinces du Haut-Katanga et du Lualaba. CIP/ICAP mettra un accent particulier sur les activités de dépistage du VIH,  de prévention de la transmission mère-enfant du VIH, les soins et traitements pour les personnes vivant avec le VIH en y introduisant la stratégie « tester et traiter », les modèles de soins différenciés, l’utilisation de la charge virale pour le monitorage de l’efficacité du traitement antirétroviral et les interventions collaboratives TB/VIH. CIP/ICAP continuera à travailler en étroite collaboration avec les différents programmes spécialisés du ministère de la santé impliqués dans la lutte contre le VIH/SIDA.

2. Fonction Générale du Poste 

Sous la supervision directe du Deputy Chief of Party, Le Conseiller Technique en Laboratoire devra couvrir une vaste gamme de prestations techniques et de gestion du réseau des laboratoires soutenus par CIP/ICAP  dans le cadre du consortium IHAP auprès du  Ministère de la Santé, en vue d’améliorer l’accès à des services de laboratoire de qualité pour le diagnostic du VIH/TB et le suivi de la maladie.

3. Tâches Spécifiques du Poste

  • Coordonner et mettre en œuvre les efforts de l’ICAP-RDC dans le consortium visant à renforcer le réseau de laboratoires supportés par ICAP pour le dépistage/suivi du VIH à Lubumbashi, Sakania, Likasi et Kolwezi via la création d’un système de référence et contre référence entre les laboratoires d’hôpitaux généraux de référence et les centres de santé de leur zone de couverture.
  • Évaluer les besoins des laboratoires de référence  et ceux des sites environnants en matière de services de lutte contre le VIH.
  • Développer et mettre en œuvre un plan de modernisation des installations avec l’établissement de réseaux de travail, couvrant notamment la formation du personnel, l’achat d’équipements et de fournitures, les rénovations et le développement de procédures de fonctionnement et de gestion standardisées.
  • Soutenir le développement et la mise en œuvre de systèmes de contrôle de qualité et d’assurance qualité au niveau des services de laboratoire de TB/VIH dans le réseau (sérologie VIH, hématologie, chimie sanguine, TB, charge virale, sang total sur papier buvard pour le diagnostic précoce du VIH chez les enfants par amplification génique etc.).
  • Assurer la formation, l’assistance technique, la supervision et le tutorat du personnel de laboratoire faisant partie du réseau.
  • Organiser et superviser les activités de collecte de données de laboratoires pour le  Suivi et l’Evaluation (S/E) : indicateurs de laboratoire, résultats, etc.
  • Organiser et superviser l’entretien des équipements utilisés dans les laboratoires soutenus par le gouvernement américain, notamment en aidant à la gestion des contrats de maintenance avec les fournisseurs et en mettant en œuvre un système d’entretien préventif et curatif.
  • Soutenir la formation des techniciens de laboratoire et d’entretien.
  • Assister le LNRS pour la quantification des besoins  en réactifs et matériel de laboratoire  pour les services de VIH à Lubumbashi, Likasi, Sakania, Kasumbalesa et Kolwezi.
  • Superviser l’installation et l’organisation des laboratoires.
  • Rédiger des rapports sur les activités de laboratoire à l’intention du Chief of party d’IHAP, siège new-yorkais de l’ICAP et du Ministère de la Santé.
  • Se tenir au courant des avancées de la recherche et des nouvelles technologies de diagnostic en matière  de biologie clinique, afin d’être une personne ressource pour les personnels du réseau, du LNRS et des programmes PNLS et PNLT.
  • Assurer un leadership technique en biologie moléculaire (charge virale, amplification génique),  en dépistage de tuberculose (diagnostic au microscope, culture et identification de TB et test de sensibilité aux antituberculeux) et autres tests  pour le diagnostic des infections opportunistes ou sexuellement transmissibles.
  • Superviser les autres personnels des laboratoires appuyés par IHAP.
  • Superviser la conception et le design des laboratoires en cas de rénovation
  • Prendre en charge d’autres tâches et responsabilités selon les besoins.

4. Qualifications et Expériences

  • Médecin biologiste  avec au moins 5 années d’expérience dans un laboratoire de biologie médicale,  des connaissances en assurance qualité, en planification stratégique et en gestion des activités de laboratoire en rapport avec le  VIH-TB.
  • Expérience dans le développement de politiques, des protocoles et des documents de formation.
  • Expérience dans la formation de techniciens de laboratoire.
  • Savoir faciliter les processus de planification participative.
  • Expérience dans les relations avec les autorités de santé publique et les organisations partenaires.
  • Un diplôme supérieur en biologie moléculaire, en virologie et en immunologie est obligatoire.
  • Doit être bilingue (français et anglais).
  • Etre détenteur de la carte de demandeur d’emploi.

 

POSTULANTS: Veuillez faire parvenir UNIQUEMENT votre curriculum vitae, accompagné d’une lettre de motivation (EN VERSION WORD SEULEMENT) par courrier électronique et à l’adresse email: icap-jobs-drc@columbia.edu au plus tard le 03 Août 2017 à 16h00’ précises, heure de Kinshasa. Pour vous rassurer que votre demande d’emploi est traitée correctement, veuillez utiliser «Laboratory Advisor – IHAP Lubumbashi» comme titre de votre courriel. A cause du nombre des demandes reçues par jour, le dossier qui sera envoyé sans respecter ces consignes ne sera pas exploité.

Seules les personnes retenues seront contactées.

Fait à Kinshasa, le 21 Juillet  2017