Consultant national /Nutrition

N° de l’avis de vacance de poste : AV 004 /2018/ RDC – Publication

Type de contrat : NPP Grade SC – 8

Lieu d’affectation : Kinshasa avec des déplacements dans les zones des projets.

Durée de la mission : 6 mois renouvelable (selon la performance)

Date de publication : 27/03/2018

Date de clôture de publication : 10/04/2018

Entrée en fonction : Immédiatement après la sélection

Attention : Les dossiers qui ne porteront pas le n° du poste « AV004/2018/ RDC – Consultant national/Nutrition » seront déclassés.

 

Description des tâches à effectuer et des objectifs à atteindre

Sous la supervision générale du Représentant et la supervision directe du Chargé de Programme, et en collaboration avec les différents chefs de projet, la communication, et les nombreux partenaires dans le domaine de la Nutrition, l’Expert National en Nutrition sera responsable d’intégrer et de renforcer les aspects nutrition dans la mise en œuvre du programme pays du bureau. Elle/il apportera l’appui technique et conseils au Représentant et au programme en ce qui concerne la prise en compte de la nutrition à un niveau stratégique, et dans les activités et les projets du bureau de Kinshasa et des sous- bureaux dans les provinces. Une attention particulière sera portée sur les questions de genre. Le Consultant National Chargé de Nutrition se chargera de :

1) Situation Nutritionnelle et analyses causales :

  • Développer une bonne compréhension de la situation nutritionnelle actuelle en RDC et de son évolution, des causes sous-jacentes de la malnutrition, du cadre institutionnel et politique et des acteurs clés en place, sur la base des éléments disponibles et enquêtes en cours (PRONANUT, SUN/REACH, SNSAP, IPC, Cluster Nutrition, Cluster SA, Cluster Protection, DHS, EDS, etc.)
  • Appuyer des analyses des causes sous-jacentes de la malnutrition pour une planification conjointe nutrition au niveau des zones prioritaires

2) Positionnement FAO en Nutrition :

Positionner la FAO comme un acteur clé de la nutrition en RDC, en se basant sur la position paper / stratégie Nutrition FAO notamment pendant la période des 1000 jours

  • Communiquer sur l’approche de la FAO en matière de Nutrition liée à l’Agriculture et aux systèmes alimentaires et s’assurer de l’intégration de cette approche dans le CPP de la FAO en cours d’élaboration (2018-2022)
  • Appuyer les différents processus politiques multisectoriels nutrition au niveau national /province/territoire et identifier clairement les contributions de la FAO (Politique Nationale de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle PNSAN 2018-2030, Plan National Stratégique Multisectoriel de Nutrition 2016-2020 et plans d’action opérationnels annuels/PRONANUT, intégration de la nutrition dans les plans développement territoire)
  • Contribuer à l’intégration des approches sensibles à la nutrition et questions genre dans les politiques sectorielles (Agriculture, Biodiversité, Protection sociale, etc.)

3) Plaidoyer/Partage de connaissances :

  • Faire le plaidoyer pour que les approches sensibles à la nutrition soient comprises et intégrées, en mettant l’accent sur les liens nutrition / genre
  • Collecter et partager les bonnes pratiques sur les approches intégrées nutrition au niveau communautaire et l’agriculture sensible à la nutrition, prenant en compte les questions de genre en RDC et en se basant sur les ressources FAO existante (i.e. Boîte à outils sur l’agriculture et systèmes alimentaires sensibles à la nutrition http://www.fao.org/nutrition/politiques-programmes/boite-a-outils/fr/).

4) Partenariats Nutrition :

  • Renforcer les partenariats avec les acteurs nutrition, à travers le PRONANUT, SUN/REACH, les clusters, etc.
  • Participer activement aux différentes réunions de coordination et aux synergies entre les différents clusters
  • Contribuer à la cartographie des acteurs nutrition (exercice en cours)
  • Identifier/Renforcer les partenariats en cours et identifier des opportunités d’activités conjointes
  • Renforcer les capacités de coordination, en particulier la participation des secteurs agriculture/protection sociale au niveau national et province

5) Programmes/Projets sensibles à la Nutrition :

  • Intégrer les considérations nutrition dans les différents projets/programmes de la FAO et promouvoir des interventions sensibles à la nutrition (par ex : ciblage des plus vulnérables, promotion des ressources alimentaires à haute valeur nutritionnelle localement disponibles, promotion de l’éducation nutritionnelle notamment auprès des femmes et en milieu scolaire et démonstrations culinaires, appui à la transformation des produits agricoles dont fortification/biofortification, développement de jardins médicinaux, renforcement des liens agriculture-élevage-pêche-forêt, accompagnement à travers des filets sociaux, etc.)
  • Capitaliser sur ce qui a été fait en RDC en termes d’éducation nutritionnelle / recettes locales / démonstrations culinaires pour le changement de comportement
  • Appuyer les approches à base communautaire sensibles au genre et prometteuses pour la Nutrition (CdR, P4P, Jardins potagers, production des cobayes, AVEC, Champ Ecoles Paysans, Clubs d’écoute Dimitra, etc.).

6) Renforcement des capacités sur la Nutrition :

  • Conduire à l’intention du personnel, des cadres techniques des ministères concernés (niveau National et Province) et des partenaires de mise en œuvre des ateliers de renforcement des capacités en matière d’agriculture et systèmes alimentaires sensibles à la nutrition et genre
  • Identifier les possibilités d’intégration de modules nutrition dans les formations des plateformes pertinentes (GPA, GPE, Champs Ecole Paysans, Clubs Dimitra, etc.).

7) Suivi et Evaluation :

  • Intégrer les indicateurs pertinents sensibles à la nutrition et au genre dans les cadres logiques des différents projets et les évaluations
  • Appuyer l’analyse et évaluation de la contribution de la FAO et des différentes interventions à l’amélioration de la Nutrition
  • Identifier des opportunités d’analyse sur la contribution de l’agriculture & systèmes alimentaires à la nutrition

8) Mobilisation de ressources :

  • Identifier les opportunités de mobilisation de ressources pour la Nutrition, notamment à travers la mise en œuvre de programmes conjoints avec les partenaires nutrition, et élaborer des concepts notes dans les domaines où la FAO a la plus grande valeur ajoutée.

1. Domaine de compétences

  • Analyse détaillée de la situation nutritionnelle et du cadre politique/institutionnel
  • Appui à des analyses de cause de la malnutrition
  • Approche nutrition FAO diffusée et intégrée dans le CPP
  • Contribution à la mise en œuvre de la PNSAN et aux plans d’action opérationnels nutrition PRONANUT
  • Intégration de la nutrition dans des politiques et/ou plans sectoriels
  • Actions de plaidoyer agriculture et système alimentaire sensible à la nutrition
  • Recensement de bonnes pratiques agriculture/nutrition
  • Recensement des initiatives et supports éducation nutritionnelle / recettes locales
  • Contribution à la cartographie des acteurs nutrition
  • Participation active aux réunions de coordination nutrition
  • Intégration de la nutrition dans les programmes conjoints prioritaires (PAM/FAO P4P/CDR Nord/Sud Kivu, PAM/FAO/UNICEF Sud-Kivu, PAM/FAO/UNICEF Kasai)
  • Activités de renforcement de capacités / formation
  • Indicateurs sensibles à la nutrition et au genre intégrés et suivis
  • Analyses à mener sur la contribution des secteurs sensibles à la nutrition identifiée
  • Ecriture de projets/concept notes sur les thèmes prioritaires/en fonction des opportunités.

2. Qualifications/formation et Expérience requises

  • Master en Nutrition Humaine, Sécurité alimentaire, Sciences de l’alimentation et/ou domaine similaire
  • 8 années d’expérience dans le domaine de la nutrition et de la sécurité alimentaire, ayant une bonne connaissance des liens entre la nutrition et l’agriculture & les systèmes alimentaires, et/ou la protection sociale (développement de programme, mise en œuvre, évaluation, renforcement des capacités, stratégie, communication)
  • Expérience de mise en œuvre d’interventions sensibles à la nutrition / et approches intégrées nutrition au niveau communautaire (dont éducation nutritionnelle, diversification alimentaire, etc.)
  • Très bonnes connaissances des questions de genre en lien avec la Nutrition
  • Bonne connaissance du contexte nutrition en RDC (situation nutritionnelle, contexte institutionnelle)
  • Expérience de coordination/partenariats avec de multiples partenaires, y compris gouvernement, Nations Unies, ONG Internationales/Nationales
  • Aptitudes pour le travail en équipe
  • Dynamisme et Esprit d’initiative
  • Sens de la responsabilité et de l’organisation
  • Capacités à travailler sous pression et en milieux difficiles
  • Facilité d’adaptation
  • Très bonnes capacités de communication, d’analyse, de synthèse et de rédaction.

3. Connaissances linguistiques

  • Avoir la capacité d’exprimer clairement les idées et les concepts oralement et par écrit en français ; la connaissance des langues locales est un atout
  • Bonne connaissance de l’anglais est exigée

4. Critères de sélection

Les candidats seront présélectionnés selon les critères suivants :

  • Etre de nationalité Congolaise
  • Bonne capacité de jugement, intégrité, sens de l’initiative, sens élevé de responsabilité et de l’organisation du travail
  • Bon esprit analytique, bonne capacité à travailler sous pression, aptitude à organiser des priorités
  • Bonne capacité à échanger efficacement et régulièrement des informations pertinentes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’organisation
  • Aptitude confirmée à travailler en équipe dans un environnement multiculturel et entretenir régulièrement des relations de travail harmonieuses et effectives aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’organisation
  • Connaissance du système des Nations Unies
  • Bonne capacité de communication

5. Composition du dossier

Le dossier de candidature est constitué des éléments suivants :

  • La lettre de motivation adressée à Monsieur le Représentant de la FAO en RDC, dactylographiée, datée et signée
  • Le PHF (Personal Profile Form)
  • Le Curriculum Vitae (CV) standard détaillé

 

* Veuillez remplir et imprimé le formulaire PHF que vous trouverez sur le site iRecruitement enú cliquant sur le lien ci-après http://www.fao.org/employment/irecruitment-access/fr/
Seules les CV rempli par l’intermédiaire de iRecruitment seront prise en considération.

* Prière d’y joindre votre lettre de motivation

* Les candidatures sont à déposer, au plus tard le 10 avril 2018 à 16 heures, au Bureau deú Représentation de la FAO en RDC, sis Boulevard du 30 Juin N° 936, Commune de la Gombe, ou par voie électronique à l’adresse suivante : FAO-CD@fao.org

L’objet du courrier devra obligatoirement être : « AV004/2018/NUTRITION/RDC

N.B. :

  • les candidatures féminines sont à encourager
  • Seuls les candidats sélectionnés seront contactés directement
  • Les Nations-Unies ne perçoivent de frais à aucun stade du recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien, etc.) et ne demandent aucune information bancaire.